Avertir le modérateur

13/02/2009

DEFINITION D'UNE DEPRESSION ECONOMIQUE

*** DEFINITION D'UNE DEPRESSION ECONOMIQUE

** Les récessions sont une caractéristique naturelle du cycle des stocks. L'économie a un peu trop de stock... et doit ranger ses étagères. Les prix baissent. Quelques personnes sont licenciées. Puis, quelques mois plus tard, tout le monde est de nouveau opérationnel.

* Les dépressions, en revanche, sont une caractéristique naturelle d'un cycle bien plus vaste. Une partie du capitalisme dont les gens adorent parler lorsque tout va bien... mais qu'ils méprisent lorsque les choses se retournent contre eux. Nous parlons de ce que Schumpeter décrit comme de la "destruction créatrice". Tout le monde adorait la "destruction créatrice" à la fin des années 90... lorsqu'on pensait que cela venait gonfler les bilans. A présent, on supplie le gouvernement de venir à l'aide.

* Ce à quoi nous assistons dans l'économie, c'est la destruction créatrice à l'oeuvre. Et ce à quoi nous assistons en politique, c'est un tas de crétins qui essaient de l'arrêter.

6a00d83451b18369e200e54f8015cf8834-640wi.jpg* Qu'est-ce qui est détruit ? Des milliers de milliards de dollars de valeur, bien entendu. Des millions d'emplois. Des centaines de milliers d'entreprises.

* Durant une récession, le plan ou la formule de base de l'économie est encore valide. L'économie a juste besoin d'un peu de temps... et peut-être d'un petit coup de pouce monétaire... avant de reprendre sa croissance. En général, on vend tous les stocks... pour qu'une nouvelle poussée de production puisse commencer.

** Mais dans une dépression, les problèmes sont structurels.

* Ce phénomène devient très visible quand on observe les bilans. Que vous soyez une entreprise ou une famille, vous ne pouvez vous permettre qu'une quantité limitée de dette. Lorsqu'il y en a trop, il faut arrêter et la rembourser. Si elle devient si lourde que vous ne pouvez pas la payer -- parce que vos revenus n'y suffisent pas -- vous devez vous mettre en faillite. Une dépression, c'est lorsqu'une économie entière déclare faillite... ou le devrait. Parce qu'elle ne peut plus payer ses dettes. Les entreprises, par exemple, ont été construites pour un niveau de demande qui n'existe plus. Ce n'est plus une question d'attendre pendant quelques mois. D'ici à ce que les consommateurs soient à nouveau prêts à acheter, l'économie tout entière aura avancé.

* Imaginez par exemple quelqu'un qui aurait fondé une chaîne nationale simplement pour vendre des iPods à des adolescents. L'activité aura peut-être un grand succès -- pendant un temps. Notre entrepreneur aurait aussi contracté d'immenses prêts pour pouvoir se développer... et tirer parti de la demande. Mais voilà qu'arrive une dépression. Il se dit : "je vais juste prendre plus de financement... et attendre que ça passe". Mais qui va lui prêter ? D'ici à ce que les jeunes se remettent à acheter, les iPods seront devenus l'équivalent des disques vinyl. Son activité est dépassée. Ses prêteurs ont perdu de l'argent. Les prêts devraient passer aux pertes et profits, et l'entreprise devrait être détruite, non momifiée et conservée.

lam3asal_dollar_laden.jpg* Une dépression, c'est quand toute l'économie change son modèle de fonctionnement, en d'autres termes. Et cela prend du temps... et de la destruction créatrice.

* Combien de temps ? Eh bien, rien qu'aux Etats-Unis, il y a environ 6 000 milliards de dollars de dette privée en trop... 1 000 milliards de capacité de production en trop... et des millions de travailleurs "en trop". Combien de temps faudra-t-il pour reformer, réorganiser et réabsorber ces excès ?

* Nous n'en savons rien. La dernière dépression a pris environ 20 ans... et une guerre majeure (en voilà, de la destruction créatrice !). A l'époque, les Etats-Unis effectuaient un changement structurel, passant d'une économie à la japonaise, menée par les investissements... à une économie d'après guerre menée par la consommation.

* Au Japon lui-même, le boom d'après-Deuxième Guerre mondiale nourri par les investissements s'est heurté à un mur de destruction créatrice en 1990. A présent, 19 années se sont écoulées... et il est encore en train de s'adapter à la nouvelle économie mondiale.

* Tout ce que nous savons, jusqu'à présent, c'est que cette dépression a vaporisé plus de 30 000 milliards de dollar de capitaux des investisseurs. Nous sommes d'avis qu'elle en effacera 30 000 autres avant que la destruction créatrice se termine.

SYMBOLE-SYMBOLES-MONETAIRES-dollar-euro.jpg* Nous sommes aussi d'avis qu'elle détruira le modèle américain d'économie de consommation... ainsi que le système monétaire mondial basé sur le dollar. Voilà pour la partie destruction. Pour la partie créatrice... et le moyen d'avancer durant une dépression... restez à l'écoute !

Commentaires

Bonjour,
Je voudrais d'abord vous conseille de se méfier des offres sur le net ainsi que les annonces. Depuis plus de 90% de ces annonces sont frauduleuses. Aujourd'hui, il ya de plus en plus les escroqueries. Je voulais emprunter de l'argent, après que vous ayez une annonce tous les jours je reçois plus de 25 messages rien à escrocs qui demandent de l'argent disent les coûts de la paperasserie. Et supprimée après mais un jour tombé sur une personne nommée leonido Vérone, croit aussi qu'il était parti d'escrocs net, mais à ma grande surprise, c'est différent, il m'a fait un prêt de 40.000 euros avec un grand pourcentage de 2% remboursable sur le nombre de fois que vous voulez. Il a confirmé et il est venu à la recherche d'un contact de prêt par e-mail. Voici votre email:

leonidoveronas@gmail.com

NB: je vous informe et vous jure que je n'ai eu qu'a payer les frais d'enregistrement et de contrat pour rentrer en possession de mes fonds.

Écrit par : lailaao | 09/09/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu