Avertir le modérateur

21/04/2009

Sarkozy, buzz international à l’insu de son plein gré

Sarkozy, buzz international à l’insu de son plein gré : eh ! Sarko, c'est Toi le Guignol.

sarkozy (2).jpgNous venons d’assister à une curieuse féria médiatico-politique cette semaine. Reprenons les faits :

Libération a révélé jeudi dernier les propos qu’a tenu Sarkozy, lors d’un déjeuner le 15 avril avec des parlementaires de tous bords.

Dans ces propos il prend, comme à son habitude, l’aisance du patron pour donner les bons points et les mauvais points à ses homologues internationaux. Chacun en prend pour son grade, jugez par vous même :

  • Obama : « Obama est un esprit subtil, très intelligent et très charismatique. Mais il est élu depuis deux mois et n’a jamais géré un ministère de sa vie. Il y a un certain nombre de choses sur lesquelles il n’a pas de position »

  • Barroso : « totalement absent du G20 »

  • Merkel : « Quand elle s’est rendu compte de l’état de ses banques et de son industrie automobile, elle n’a pas eu d’autre choix que de se rallier à ma position »

  • Zapatero : « Il n’est peut-être pas très intelligent. Moi j’en connais qui étaient très intelligents et qui n’ont pas été au second tour de la présidentielle »

Polémique en Espagne, sarcasmes dans le monde Anglo-saxon

chutelibresarkohc7.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le démenti de l’Elysée a été immédiat, et la polémique a pris une dimension internationale le jour même.

En Espagne : selon un sondage sur son site internet, El mundo révèle que 67% de ses lecteurs pensent que les propos de Nicolas Sarkozy sont offensants. Le quotidien ABC est bien plus dur puisqu’il évoque "le complexe de supériorité" du dirigeant français. "Fasciné par les commérages, Sarkozy donne la véritable mesure de son altière - et trompeuse - figure politique". El periodico souligne le caractère "fanfaron" du président Sarkozy.

Au royaume-unis : The Guardian titre à la une : "Stupide, immature, hors de propos : le jugement de Sarkozy sur ses homologues" ; il précise très factuel :"Sarkozy s’est surpassé". "Il est parvenu, le temps d’un déjeuner, à rabaisser Barack Obama, à se montrer condescendant envers Angela Merkel et à insulter Jose Luis Zapatero"

La polémique buzze à l’international et... revient en boomerang

palpatine levebre copy.jpgL’intolérable Frédéric Lefebvre, sans avoir pris part au déjeuner a accusé Libération de "ressembler de plus en plus à un tract" et a rajouté : "cela contribue à abîmer l’image de notre pays". Libération s’est empressé, à juste titre, samedi de faire une réponse cinglante au "roquet de l’UMP" . Entre-temps le député vert François de Rugy, présent au déjeuner avait confirmé les propos de Sarkozy sur son blog. Il avait d’ailleurs immédiatement pris la mesure de l’affaire puisqu’il titrait "un déjeuner avec Sarkozy qui frise l’incident diplomatique".

A point nommé, Ségolène Royal a envoyé une lettre d’excuses à Zapatero. Un réaction certes opportuniste, mais justifiée a posteriori comme nous le verrons plus loin.

Lefebvre, l’homme au mensonge froid y est alors allé de son bon mot : "Ségolène Royal a pété les plombs... elle a besoin d’une aide psychologique". Tandis que Jégo, toujours peu inspiré, rajoutait "après la bravitude, Mme Royal invente la ridiculitude".

Epilogue

kouchner.jpgPatatras...Kouchner dimanche midi sur Canal+ confirmait les propos tenus par Sarkozy à l’encontre de Zapatero. Les "sources" de Libération devaient être en béton, peut-être même une bande son qui aurait obligé l’Elysée, une fois de plus, à repartir la queue entre les jambes si jamais ils avaient maintenu leurs positions. Kouchner s’est donc livré à une explication de texte alambiquée pour justifier les dires de Sarkozy. Il n’aura convaincu que peu de monde à l’évidence.

La France vient une de fois de plus de se ridiculiser par l’entremise d’un Sarkozy arrogant comme à son habitude. Nous le pratiquons au quotidien mais il semble visiblement qu’à l’international il ne passe pas aussi bien. Un flagrant délit de mensonge de l’Elysée plus loin...la Sarkozye va se délester de ses pieds nickelés pour se refaire la cerise avec les poids lourds du canal historique du RPR.

Dans cette bourrasque internationale très plaisante. Inutile de préciser que les sourires des homologues de Sarkozy doivent être encore plus appuyés que lors du G20...mais ils n’en diront pas plus. Hu-Jintao qui a fait subir une humiliation à la diplomatie Française au G20 doit lui-même en rigoler encore.

Je ne résiste pas en bonus-track à diffuser la bande son d’un Lefebvre...égal à lui-même.


par Peuples.net (son site) lundi 20 avril 2009

13:09 Publié dans sarkozy | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : sarkozy, g20, zapatero, royal

Commentaires

merci pour cette belle mise en perspective de mon billet

Écrit par : peuples | 21/04/2009

voila , juste pr dire quje quoi qu'on racont moi j'aime bcp lire ton blog!b;)

Écrit par : wikipedia | 01/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu