Avertir le modérateur

08/08/2009

situation révolutionnaire aux Etats-Unis

Pour le meilleur ou pour le pire, situation révolutionnaire aux Etats-Unis

(Nouvelle Solidarité) – Comme nous l’annoncions la semaine dernière, les Etats-Unis sont pris dans un processus de désintégration qui emportera la plupart des pays du monde d’ici à l’automne si rien n’est fait. L’espoir qu’avait suscité l’élection d’Obama est en train de se transformer en colère : la nouvelle présidence américaine a poursuivi le renflouement de Wall Street pour un montant avoisinant les 24 000 milliards de dollars. Pour s’attaquer au déficit public, Washington a préféré s’en prendre aux malades plutôt qu’aux spéculateurs, tout en laissant croître un chômage qui avoisine les 30% de la population active et en laissant tomber en faillite 48 des 50 Etats américains, qui doivent procéder à des coupes massives dans les services publics. De retour dans leurs circonscriptions pendant le mois d’août, les élus au Congrès de Washington font face à la colère de leurs concitoyens qui en sont déjà au stade du lynchage verbal.

Long Island, New York, 22 juin 2009

Austin, Texas, 1er août 2009

Philadelphie, Pennsylvanie, 2 août 2009

Les militants du LaRouche PAC nous ont rapporté que la colère des gens qui se rendent à ces réunions pour demander des comptes à leurs élus n’est pas causée par le chômage, la réforme de la santé ou les coupes dans les services publics, mais par tout. A leurs tables militantes, ils rapportent de nombreux cas de personnes piquant des crises irrationnelles, mais aussi plusieurs cas de gens qui, en voyant cette folie, adhèrent au LaRouche PAC, convaincus qu’il leur faut agir.

Si en France, la situation peut paraître plus calme, cela pourrait rapidement changer. L’Etat à donné 5 milliards d’euros à BNP Paribas et la première banque française s’apprête à verser un milliard en bonus à ces traders (qui doivent probablement être en train de spéculer sur le pétrole où l’hyperinflation à venir). N’avaient-on pas aboli les privilèges il y a 220 ans de cela, la nuit du 4 août 1789 ?

4aout_540x342.jpg


Si la prise de la bastille célèbre l’émeute de la masse sans figure, qui appelle inévitablement à un gouvernement d’élites, l’abolition des privilèges féodaux affirme l’identité individuelle humaine comme principe fondateur de la République. Ici, l’Assemblée nationale Constituante réunie la nuit du 4 août 1789.

Source :

http://www.solidariteetprogres.org/article5668.html

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu