Avertir le modérateur

14/09/2009

Goldman Sachs ou le "terrorisme financier"

Goldman Sachs ou le "terrorisme financier"

Un débat sur France 24 entre Max Keiser et Moncef Cheikh Rouhou le 14 juillet 2009. L’ancien analyste financier Max Keiser n’y va pas de main morte et traite de "fumiers" les dirigeants de Goldman Sachs...

Source :

http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23601

13/09/2009

11-Septembre : la théorie explosive

11-Septembre : la théorie explosive

Huit ans après, les attentats du World Trade Center suscitent toujours le doute et la polémique, comme vient de l’illustrer l’affaire Van Jones, conseiller spécial de la Maison Blanche, contraint à la démission pour avoir signé jadis une pétition réclamant une nouvelle enquête. Et malgré une chasse aux sorcières digne du maccarthysme, de plus en plus de citoyens à travers le monde continuent de pointer du doigt les failles béantes de la version officielle.

L’architecte Richard Gage met en cause la version officielle de l’attentat du 11 septembre 2001. Il n’a pas de certitude, il pose des questions techniques : comment les trois tours ont-elles pu s’effondrer aussi vite ? Pourquoi des traces d’explosifs dans les débris ? Etc...Richard Gage était à Paris l’automne dernier pour donner une conférence qui a connu un vif succès...

Suite de l’article sur le site de la Télé Libre :
http://latelelibre.fr/index.php/2009/09/11-septembre-la-t...

 

 

15:57 Publié dans economie | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : 11 septembre, complot

12/09/2009

Canal+ ressort le gros mensonge de la rumeur du 9/11 : décryptage

Canal+ ressort le gros mensonge de la rumeur du 9/11 : décryptage

Pour le 8eme anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 Canal+ ressort le "documenteur" de Stephane Malterre.

Ne vous laissez pas avoir et demandez des comptes : déontologie du journalisme.

Bravo aux concepteurs de cette vidéo de 55 minutes décryptant la manipulation du documenteur diffusé sur Jeudi Investigation.

Quand Reopen911 démonte Canal+ : 11 Septembre : Un Jeudi Noir de l’Information !

En avril 2008, Canal+ diffusait un reportage de M. Stéphane Malterre dans le cadre de l’émission Jeudi Investigation, sur le thème Rumeur, intox : les nouvelles guerres de l’info. Reopen911 a alors publié cette réponse sur notre site : Quand un reportage sur la désinformation sombre dans... la désinformation !

L’association Reopen911 avait envoyé, dans les délais impartis et en recommandé, un droit de réponse sur les diffamations et contre-vérités sur notre mouvement et notre association développées dans ce reportage. La direction de Canal+ a jugé infondée cette démarche et n’y a donc pas donné suite.

Plus surprenant fut l’adhésion des médias à ce documentaire truffé de contre-vérités, de manipulations, d’omissions et autres amalgames grossiers. Acceptant comme parole d’évangile la prétendue réfutation « point par point » des arguments de Loose Change 2, de nombreux journalistes français ont encensé ce documentaire de Canal+, donnant ainsi caution à ce travail d’une malhonnêteté rarement également dans le PAF.

Ce manque total de recul de la part des journalistes est principalement dû à la force de leurs préjugés qui les empêche d’étudier sérieusement le dossier ce qui ne leur laisse d’autres choix que d’applaudir des deux mains les rares « enquêtes » de leurs confrères prétendant démonter les thèses des « conspirationnistes » et par la même de cautionner un travail d’une malhonnêteté rarement égalé dans le PAF.

L’association Reopen911 a donc décidé de rétablir les faits et de réaliser un documentaire en réponse au reportage de propagande et de diabolisation que Stéphane Malterre a réalisé avec un certain talent.

***

Pour conclure, rappelons que selon la déclaration des devoirs et des droits des journalistes rédigée à Munich les 24 et 25 novembre 197, les devoirs essentiels du journaliste, dans la recherche, la rédaction et le commentaire des événements, sont :

3) ...ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents

6) rectifier toute information publiée qui se révèle inexacte

8) s’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation, les accusations sans fondement...

9) ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste...

Par conséquent, Reopen911 demande à l’équipe de Jeudi Investigation de respecter les devoirs essentiels des journalistes et de corriger au plus vite les erreurs, mensonges, manipulations, omissions, amalgames et contres vérités présentes dans le documentaire Rumeurs, Intox, Les Nouvelles Guerres de l’Info diffusé sur CANAL+ le 24 avril 2008.

Ils attendent à présent des journalistes qu’ils visionnent et comparent notre documentaire avec celui de Canal+ et qu’ils déterminent en toute objectivité lequel de ces deux documentaires manipule les gens.

Ils attendent de ces journalistes qu’ils cessent d’utiliser les armes de la calomnie, du dénigrement ou de l’amalgame comme seul argumentation contre ceux qui mettent en avant les incohérences de la TO.

Ils attendent d’eux qu’ils étudient enfin ces incohérences, coïncidences et autres points troublants de la thèse officielle sans parti pris, sans préjugé.

Bref, l’association Reopen911 attend que les journalistes fassent tout simplement le travail que les citoyens sont en droit d’attendre d’eux.

Par ailleurs, ils s’engagent à indiquer sur notre site toute erreur qui se trouverait dans notre documentaire et qu’un journaliste ou un citoyen nous indiquerait. Ils attendent évidemment qu’un tel travail de vérification se retrouve dans l’analyse du documentaire de Canal+ ainsi que dans l’analyse des rapports officiels :

Messieurs, mesdames les journalistes : 8 ans après les attentats, il serait temps de se mettre au travail*...

* : et par pitié faite un travail plus solide que Rue89 si vous voulez démonter les arguments de ceux que nommez "conspirationnistes".

Association ReOpen911

Bon visionnage et merci de relayer.

04/09/2009

BEN BERNANKE N'EST PAS UN HEROS

*** BEN BERNANKE N'EST PAS UN HEROS

** Cette semaine, la majeure partie des commentaires concernaient soit la mort d'Edward Kennedy soit la vie de Ben Bernanke. Nous ne disons pas de mal des morts, à la Chronique Agora. Nous dirons donc du mal des vivants.

bush-idiot.jpg* Ceux qui nous subissent depuis longtemps se rappelleront pourquoi les Etats-Unis ont choisi George W. Bush pour les diriger. La nature déteste les monopoles et a horreur du vide. A l'époque, les Etats-Unis avaient un monopole presque complet sur le pouvoir. L'Union soviétique avait jeté l'éponge. La Chine avait pris la route capitaliste. L'empire américain n'avait pas de rivaux... et avait terriblement besoin qu'on lui rabatte un peu le caquet. Mais comment ? Si un pays n'a pas de concurrents dignes de ce nom, comment peut-il être battu ? La réponse est évidente : il doit devenir son propre pire ennemi. George W. Bush était l'homme dont l'histoire avait besoin... un homme dont les néo-conservateurs pouvaient faire tout ce qu'ils voulaient... un homme sur lequel on pouvait compter pour faire ce qu'il ne fallait pas... et mettre le pays sur le chemin de la destruction.

* Oussama ben Laden lui a fort aimablement une cassette vidéo lui expliquant comment s'y prendre. Les Etats-Unis vont devoir dépenser jusqu'au désastre, disait-il. Ils devront se lancer dans des guerres futiles et coûteuses... tout en augmentant leurs dépenses internes. "W" signa la facture la plus élevée de tous les temps -- pour le système de santé américain -- tout en enfonçant l'empire dans sa guerre la plus onéreuse, qui durerait plus longtemps et coûterait plus que la Deuxième Guerre mondiale.

Barack-Obama-with-Chairma-001.jpg* Mais George W. Bush n'était qu'un début. Il est de retour au Texas. Et l'empire est toujours sur pied. Qu'est-ce que le Destin peut nous infliger maintenant ? Obama et Bernanke ! Obama continue les guerres impériales. Avec son comparse Bernanke, il s'est lancé dans la destruction des finances de l'empire. Lorsqu'ils en auront terminé, le dollar ne sera plus la devise de réserve mondiale. Les bons du Trésor américain ne seront plus le crédit le plus sûr de la planète. Et les Américains ne seront plus le peuple le plus riche au monde.

* Telle est notre prédiction. Prouvez que nous avons tort !

** Les lecteurs auront peut-être noté une légère différence entre ce qu'ils lisent dans nos lignes et ce qu'ils trouvent dans la presse grand public. Selon les journaux, Ben Bernanke est un héros. Il a empêché une "Deuxième Grande Dépression". Obama l'a récompensé en lui accordant un nouveau mandat. La reprise est une chose entendue.

* Sauf que ce n'est pas le cas. Les bruits continuent. Mais l'histoire est la même. Nous sommes au début d'une longue période d'ajustements -- une dépression.

* Freddie Mac et Fannie Mae grimpent en flèche... mais là encore, l'histoire est la même pour l'immobilier américain. On trouve un nombre record de maisons vides. Les revenus chutent, il n'y a donc pas de raison d'attendre un rebond des prix.

vlcsnap-9029715.jpg* La Poste américaine annonce la suppression de 30 000 emplois. Selon Etats-Unis Today, de plus en plus de gens ont du mal à régler leurs factures de gaz et d'électricité. Et un travailleur sur trois a tout juste assez d'épargne pour durer une semaine ou moins.

* Le commerce mondial ne se remet pas non plus. L'indice de fret Baltic Dry a chuté de 45% depuis juin. La Chine est une économie de bulle basée sur le crédit, non sur une véritable croissance. Et les programmes de relance américains n'ont fait qu'empirer les choses en anticipant les futures dépenses et en alourdissant la dette américaine totale sans créer de véritable progrès économique.

* Bref, Ben Bernanke n'est pas un héros. Et l'économie n'est pas en train de se remettre.

Bill Bonner, co-fondateur de La Chronique Agora, à Londres

Source :

http://www.la-chronique-agora.com/

03/09/2009

Londres s’oppose à toute réorganisation du système financier

Brèves /
Londres s’oppose à toute réorganisation du système financier

 

cornichon_450.jpgLe principal obstacle à la réorganisation en banqueroute du système financier est la City de Londres et le contrôle qu’elle exerce sur le gouvernement Obama, a reconnu le ministre allemand des Finances, Peer Steinbrück (SPD), lors d’une réunion électorale à Wiesbaden le 19 août, en réponse à une militante de notre parti frère en Allemagne, le BüSo. Cette dernière proposait que le gouvernement accorde la priorité au sauvetage de l’industrie (et non des institutions financières), et à l’annulation des dettes toxiques dans le cadre d’une mise en redressement judiciaire de tout le système bancaire. Faute de quoi, dit-elle, l’Allemagne se retrouvera dans une situation similaire à celle des Etats-Unis, où le Président Obama entend réduire de 30% le budget alloué à la santé, notamment celle des personnes âgées (Medicare), ce qu’on peut à juste titre qualifier d’euthanasie à but économique.

photo_1233135519021-1-0_w350.jpgEn réponse, Steinbrück reconnut que bien des banquiers voudraient se débarrasser de leurs dettes spéculatives auprès des Etats, mais que lui-même n’en voulait pas. Cependant, dit-il, ces gens prétendent que la valeur de ces titres toxiques pourrait éventuellement remonter, et c’est la raison pour laquelle il faut les conserver dans des « bad banks ». Puis vint l’aveu : « Je ne sais vraiment pas comment nous débarrasser de toute cette dette, comme vous le demandez ! Franchement, je ne sais pas comment le faire ! »

856624-1052126.jpgLorsqu’une autre militante du BüSo lança qu’il devait simplement déclarer ces titres sans valeur et les radier, le ministre des Finances la regarda, incrédule : « Si je devais présenter un tel projet à Londres ou à Washington, ils me prendraient pour un fou. Ils penseraient que quelque chose ne tourne pas rond dans ma tête ! »

Si Peer Steinbrück n’a pas encore le courage de se battre au niveau international, il a au moins posé les enjeux sur la table : la City de Londres et le gouvernement américain, actuellement sous influence de la City, font obstruction à la nécessaire réforme du système.

Quelques jours plus tard, le rôle pervers de Londres s’est à nouveau manifesté dans l’affaire de la reprise d’Opel. Le 21 août, date à laquelle General Motors (GM) devait entamer des pourparlers à Chicago pour décider de qui reprendrait le constructeur automobile allemand (de la firme industrielle Magna, qui jouit de la préférence du gouvernement allemand, ou du spéculateur financier RHJ), le ministre britannique de l’Economie, le fanatique du libre-échange Lord Peter Mandelson,somma GM de « ne pas céder aux intérêts allemands ».

Article de Jacques Cheminade : un vrai nouveau Bretton Woods, enjeu de civilisation

Source :

http://www.solidariteetprogres.org/article5745.html

01/09/2009

Revue de presse de chez Jovanovic

LA FED VEUT INTERDIRE L'ACCES (!!!) AUX BANQUES SAUVEES EN 2008.
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

 

ben-bernanke-fed.jpg

 

"La Vérité pourrait détruire le système économique américain", c'est ainsi que les avocats de la FED argumentent auprès de la juge de Manhattan qui doit trancher si, oui ou non, au nom de la loi donnant une liberté d'accès aux documents publics, le dossier des banques sauvées en 2008 peut être consultable par le public. STOP. Refléchissez une seconde et regardez ce que veut réellement dire cette opposition de l'avocat: "La Vérité pourrait détruire le système économique américain". Rien que ça! Je croyais justement que La Vérité rendait libre... LA FED NE VEUT PAS QUE LES NOMS DE TOUTES LES BANQUES US QUI ONT ETE SAUVEES EN 2008 SOIT REVELE, PAS PLUS QUE LES MONTANTS (donc les vrais, pas ceux qui ont été donnés) SOIENT VUS PAR LA PRESSE. Voici ce qu'a écrit le journaliste de Reuters: "Immediate release of these documents will cause irreparable harm to these institutions and to the board's ability to effectively manage the current, and any future, financial crisis," the central bank argued (...) It added that the public interest favors a delay, citing a potential for ''significant harms that could befall not only private companies, but the economy as a whole'' if the information were disclosed..". Conclusion, le monde entier a été mené en bateau. Le système américain s'est bien effondré en septembre 2008, et tout ce que nous vivons en ce moment n'est que la prologation d'une agonie invisible. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

L'AVERTISSEMENT DE HOWARD DAVIDOWITZ & DAVIDOWITZ
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Howard Davidowitz, de Davidowitz, Davidowitz and Associates (on se croirait dans Lucky Luke) est un banquier spécialiste de Wall Street, et il dit et répète ce que je vous dis à ma façon, que le système financier va s'écrouler. Pourquoi ? Parce que selon ses déclarations sur TechTicker: "Two of the biggest rallies of more than 40% occurred during the Great Depression... People were sucked in and ultimately were destroyed", ce qui en décodé donne "deux des plus grandes hausses (de Wall Street) de plus de 40% ont eu lieu pendant la Grande Dépression. Les gens ont été aspirés (par l'espoir de se refaire) mais au final ils ont été totalement détruits". UN LECTEUR AVERTI DE CE BLOG EN VAUT DIX. Et il a continué: "de plus, les chiffres d'Obama sont devenus fous, avec 9.000 milliards de déficit pour la prochaine décade, soit 2.000 milliards de plus que prévu. Ajoutez la reforme santé qui coûtera un minimum de 3.000 milliards supplémentaires...". Voilà, autant pour la soi-disant reprise. Il n'y aura aucune reprise, sauf la factice que Wall Street a programée lui-même avec la planche à billets du TALF (voir plus bas). Une fois de plus, votre meilleur investissement sera la maison, le jardin, la source et le potager. Car quand tout ça va exploser, les actions, codevi, PEL, livret A, etc., ne vaudront même pas leur poids en papier. Rabattez vous sur l'or et lisez "777 la chute du Vatican et de Wall Street". Regardez la vidéo ici. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

CRISE DE 1929: SUIVEZ LA DANS LE TEMPS
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Voici un très bon site avec des graphiques de la crise de 1929 et avec lequel vous pouvez voir combien le Dow Jones de 1929 colle à celui de 2009. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

C'EST LA REPRISE: WHIRLPOOL DELAVE 1.100 PERSONNES
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Les gens de Whirlpool ont tout compris à la crise: ils ferment l'usine américaine d'Evansville et "délocalisent" au... Mexique! Et c'est 1.100 personnes de plus qui ne rembourseront pas leurs prêts. De bons payeurs, elles vont devenir des "débiteurs toxiques". L'action Whirlpool a bien sûr gagné 1,5%! Ils sont fous à lier. Chaque licenciement de plus nous rapproche de l'explosion finale. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

C'EST LA REPRISE: 3 BANQUES TOMBENT CE WEEK END ET 1.000 AUTRES A VENIR
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Les petites banques régionales, laissées à l'agonie par les vampires de Wall Street, continuent à tomber: et plus si Affinty Bank, la MainStreet Bank et la Bradford Bank, pour lesquelles la FDIC, elle même en banqueroute, va être obligée de payer avec la planche à billets. Et vous, comment va votre banque ? Elle vous appelle toujours ?

Selon l'émission de CNBC ci-dessous, plus de 1.000 banques pourraient tomber au cours des deux prochaines années. Meredith Whitney (voir plus bas) a elle aussi evoqué que 300 banques sont d'ores et déjà condamnées et vont tomber prochainement. Mais sur CNBC, John Kanas, PDG de la Bank United of Florida, a confirmé que les petites banques régionales n'ont pas été sauvées par Washington, et qu'à cause de ça, plus de 1.000 autres vont tomber. Nous sommes comme en 1929.

Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

LA GRANDE VENGEANCE A VENIR DES SUISSES
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Les Américains prennent les Suisses pour des crétins. Ils se vantent de les avoir fait tomber et de les avoir humiliés devant le monde entier en leur faisant manger leur secret bancaire. Mais les Suisses, des gens pourtant débonnaires, n'aiment pas ça. Et leur vengeance, certes un peu lente, va quand même être phénomènale, quand par exemple des dossiers de comptes secrets américains, non répertoriés dans les 4500 donnés à l'IRS, exploseront par-ci, par-là, visant des personnalités et institutions politiques US, oeuvres de charité, etc. D'ailleurs, une banque suisse a déjà commencé à fermer son agence aux Etats-Unis. La Banque Wegelin (article de SwissInfo, merci à Eddie) a envoyé une lettre à tous ses clients, expliquant, entre autres, que "Les Etats-Unis surestiment leur attraction en tant que centre financier, et qu'elle conseille de se débarrasser de tous leurs titres américains". Si le formidable réseau de banques suisses, de manière concertée, se met à vendre tous leurs dollars, bons du trésor et bien-sûr actions dans leurs coffres, les Américains vont les sentir passer les inventeurs du Ricola... Bref, la Suisse n'est pas au-dessus de tout soupçon, mais sa plus grande armée, c'est justement ses banquiers. Et un banquier suisse blessé est comme un sanglier: il est dangereux. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

LA CHINE GARDE SES METAUX RARES
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Ambrose Evans Pritchard est très très bien informé, et il a confirmé samedi (pour une fois je l'ai devancé) l'info que j'ai donnée mercredi dernier à la radio sur l'arrivée massive de Chinois dans toutes les régions paumées mais qui ont des mines abandonnées à exploiter! AE-P va plus loin et explique que la Chine va interdire l'exportation de ses minerais très rares, genre krypton, voyez, ceux qui coûtent 800.000 € la tonne et qui permettent de fabriquer toutes sortes de babioles high-tech, genre missiles, batteries longue durée, etc. Ainsi, il écrit que la Chine va bloquer la vente de "terbium, dysprosium, yttrium, thulium, lutetium, neodymium, europium, cerium, and lanthanum". Il a oublié le babaorum. Des métaux rarissimes, pour la plupart en Mongolie, et INTERDITS à l'exportation. Le gouvernement chinois veut tout garder pour lui. Et tous les clients occidentaux vont pleurer... Stratégie d'étouffement industriel ? Lire son papier absolument. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

IMPOTS: 3.000 FRANCAIS AVEC DES COMPTES SUISSES
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Après les Américains, les Français qui vont obtenir 3.000 noms de détenteurs de comptes secrets en Suisse. S'ils avaient suivi ce blog, ils l'auraient fermé tout de suite car cela a été donné ici et à la radio voici au moins 4 ou 5 mois. Maintenant, ils vont pleurer, sans parler de toutes leurs ex-femmes qui vont leur tomber dessus, comme aux US ! Les avocats se frottent les mains, et veulent leur part... Cela dit 3.000 me paraît bien ridicule. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

DANGER: LES FOURNISSEURS "ZOMBIES"
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Un fournisseur zombie est comme une banque zombie. Elle a encore pignon sur rue, mais techniquement elle est en faillite. NOUVEAU PHENOMENE, les PME et PMI qui ne peuvent plus répondre aux commandes des grandes sociétés car elles n'ont plus la trésorerie pour acheter les matières premières. Et comme elles ne peuvent pas fournir les pièces détachées, au bout, les chaînes de fabrication de disons Renault, Volvo, Boeing, Airbus, Eads, etc. s'arrêtent car il manque les pièces que eux ne fabriquent pas. J'en avais déjà parlé ici plusieurs fois, mais maintenant cela s'aggrave. Lisez ce papier de Reuters par exemple. James B. Kelleher écrit que "manufacturers discover key suppliers cannot rebound with them because they are effectively -but not yet officially- out of business. Call them 'zombie suppliers'". Mieux, il rapporte les propos de Gerard Vittecoq, patron de la production chez Caterpillar Inc qui a reconnu qu'il y a "beaucoup de problèmes chez ses fournisseurs qui ont soit déposé le bilan ou bien sont en graves difficultés". Airbus et Boeing ont même dû intervenir auprès des banques de certains de leurs fournisseurs pour qu'ils disposent de trésorerie. Mais les autres, rien. Et le vrai problème est là. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

EDIT"OR"IAL DE SCHOON ET PIECES D'OR
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Evitez absolument E-Bay pour acheter des pièces d'or. Achetez-les chez les spécialistes après avoir fait vos devoirs sur les prix. Ce n'est pas par hasard qu'il a perdu presque 2 millions de visiteurs uniques en très peu de temps. Bref, à propos de l'or, si vous voulez suivre les éditoriaux de Darryl Robert Schoon, sachez qu'il a une page entière qui lui a été dédiée par les gens de 24gold.com sur cette page. Vous pouvez aussi vérifier les prix de nos amis belges sur le site de Gold4ex.be. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

MAUVAIS SIGNE ? LE COMPTE DE BEN BERNANKE A ETE PIRATE...
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Il y a des infos comme ça qui disent bien plus que leurs faits: "Le compte bancaire personnel du président de la Réserve fédérale américaine, Ben Bernanke, et de son épouse a été piraté, a annoncé jeudi la police de Washington. Le porte-monnaie d'Anna Bernanke, femme du président de la Fed, a été volé au mois d'août dernier dans un café de Washington. Il contenait sa carte de sécurité sociale, un carnet de chèques, et des pièces d'identité. A partir de là, le compte bancaire de Ben et Anna Bernanke a été victime d'un vaste schéma de piratage informatique mis en place par George Reid, le "cerveau" de cette arnaque, qui a reconnu avoir encaissé des chèques provenant du compte des Bernanke rapporte l'AP, lui-même signalant une info de Newsweek. Il y a vraiment des gens qui ne lisent pas l'actualité... Comme ces africains qui avaient piraté le compte de Nicolas Sarkozix. Mais quand même: avouez que c'est assez drôle comme info, le tout puissant patron des finances américaines, mondiales, volé par un simple magouilleur. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

CE QUI VA SE PASSER DANS LES ANNEES A VENIR
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

Grand papier dans le Telegraph de Angela Monaghan: "les investissements anglais au plus bas depuis 44 ans", signifiant que le flux monétaire investi pour le futur s'est écroulé et que le prix sera payé bien plus tard. Ce seront 10 années de perdues et qui rétrograderont l'Angleterre dans le classement des pays les plus industrialisés. Enfin... qui vivra verra, comme on dit. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

UN VACCIN EN AVANCE SUR SON TEMPS (SUITE)
du 30 Août au 2 septembre 2009 :

J'avais rapporté ici une info à propos de la grippe porcine, comme quoi le brevet de son vaccin a été déposé bien avant l'éruption au Mexique. Face à cette information passionnante, j'ai voulu en savoir plus. En effet, le brevet du vaccin H1N1 a bien été attribué le 28 aout 2008, avec effet retroactif d'un an au 28 septembre 2007, aux virologistes suivants. Mais c'est une erreur de date de l'US patent. Un lecteur m'a envoyé ce lien sur le même brevet déposé le 16 décembre 1997, par les 4 chercheurs de Baxter, et que vous pouvez voir ici sur www.patentstorm.us:

Kistner Otfried
Tauer Christa
Barrett Noel
Mundt Wolfgang

Il faut savoir qu'Otfried Kistner est une célébrité chez les virologues, c'est l'un des patrons de Baxter, et il est même conseiller à l'OMS. C'est une "tête" dans ce monde très très clos. J'ai donc téléphoné à Vienne pour l'interviewer, mais là, boum, je me suis fait tailler un vrai loden autrichien. Sa secrétaire m'a fait savoir que "vous ne pouvez pas lui parler pour des raisons de sécurité" (sic) et que "les journalistes devaient être 'checked' par la DirCom" (sous entendu par la Direction de la Communication de Baxter). Pour parler au papa du vaccin, il faut donc une habilitation Confidentiel Defense. J'ai donc laissé mon message, nom, téléphone, etc. N'ayant pas de nouvelles, j'ai téléphoné en France où j'ai eu l'assistante du président de Baxter France qui m'a expliqué, un peu gênée, que "la France n'a plus d'attaché de presse depuis plusieurs mois". Je ne sais pas si vous imaginez le topo, avec tout le cirque média sur cette grippe en ce moment, que Baxter veut a priori économiser un salaire puisque le poste n'est toujours pas pourvu depuis le départ du précédent. Bref, elle m'a donné le nom du Dir-Com Belgique qui gère aussi la France, Vincent Vanvinsberghe. Qui bien entendu ne m'a pas rappellé. N'ayant pas de nouvelles, j'ai alors laissé un 2e messsage, cette fois sur le répondeur de Herr Kistner. Je lui ai envoyé aussi un mail. N'abandonnant pas, j'ai alors tenté ma chance vendredi soir, après 18 heurs, quand son assistante n'est plus là. Et là, bingo, Mr vaccin a décroché lui-même. Je lui ai gentiment demandé s'il pouvait répondre à mes questions sur la date du dépôt de son brevet. Mais là, achtung, il m'a expliqué qu'il avait l'interdiction de parler aux journalistes et m'a raccroché au nez en s'excusant. Auf Wiederzehen! Tut. Tut. Tut.

Question au président de Baxter-France: à quoi sert Vincent Vanvinsberghe, votre dir-com belge? Manifestement il est payé pour ne pas répondre aux journalistes, ce qui, pour un attaché de presse censé faire de la relation presse, est un contre-emploi. Il pourrait aussi bien rester chez lui. On comprend aussi pourquoi ce poste n'existe pas en France. Quelque chose ne colle pas: pourquoi cette opacité chez Baxter? Pourquoi refuser les questions les plus simples ? J'ai lu par exemple sur un site US que l'épidémie à commencé en 2009 au Mexique non loin d'une succursale de Baxter, mais cette info est hélas typique du web, aucune référence vérifiable (l'un de nos lecteurs au Mexique (si il y en a) peut-il la vérifier ?)

Dans tous les cas le mystère de la date du brevet s'épaissit. En effet, pour déposer un brevet de vaccin, même si le H1N1 est une sous-famille datant du siècle dernier, cela veut dire que Baxter a dépensé des millions en recherche et développement sur cette version, qui a bien sûr évolué depuis. C'est JUSTEMENT sa force, lisez ceci dans Le Monde: "Le virus 2009 A(H1N1) est totalement différent. Il est nouveau, et quasiment personne n'est immunisé contre lui. Il se répand très facilement, mais ne provoque pas de maladie sévère chez la plupart des gens. Ces éléments ne cadrent pas avec les plans préparés, et imposent de les adapter. Rien d'étonnant, donc, à ce que des gens se demandent pourquoi la pandémie actuelle ne correspond pas à ce à quoi ils s'attendaient, et trouvent que l'on en fait beaucoup". Donc BIEN AVANT la date d'obtention, c'est-à-dire 1 ou 2 ans, ce qui nous donne 1995. Donc je reitère ma demande très poliment auprès de Baxter France car j'estime que quand on veut nous vacciner avec un brevet Baxter, Baxter-France nous doit un minimum de transparance et d'explications. Le fait même que la France n'ait pas d'attaché de presse est signifiactif.

Rappelons qu'en 1976, il y a eu plus de morts par vaccin que par le virus de la grippe porcine de l'époque. Et n'oubliez pas, les labos veulent, en plus, l'immunité juridique... Ils ont peur des procès à venir ? Enfin je vous signale cet excellentissime article du Monde (Le virus H1N1 voyage à une vitesse extraordinaire) qui s'étonne de la vitesse à laquelle le H1N1 se propage, 6 fois plus vite que tous les autres de la même famille. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

MAX KEISER: UN AUTRE CESAR POUR LA MONTEE DE L'OR
du 27 Août au 30 Août 2009 :

Max Keiser est toujours aussi génial, regardez cette vidéo (sous titree en français) jusqu'au bout: il dit que le dollar ne vaut plus rien, que nous sommes dans un Weimer planétaire, et que l'or va exploser...

Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

MEREDITH WHITNEY: 300 AUTRES BANQUES VONT TOMBER
du 27 au 30 Août 2009 :

Celle qui est considérée comme la meilleure analyste de Wall Street a fait une déclaration sans appel: "There will be over 300 bank closures. The small-business owner on Main Street continues to see liquidity come away". Il n'y a que des chômeurs qui s'ajoutent et aucune création d'emploi. Lire le papier sur Bloomberg. Cela confirme tous les papiers en-dessous. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

UN VACCIN EN AVANCE SUR SON TEMPS
du 27 au 30 Août 2009 :

Juste pour vous dire qu'on vit des temps formidables: avant, on mettait au point les vaccins après l'apparition d'une maladie ou d'un virus. Maintenant, le progrès est tel (!) que les vaccins sont prêts avant l'apparition même du virus. C'est la cas de la grippe dite porcine, ou H1N1, dont le vaccin a été breveté aux US par Otfried Kistner, pour la firme autrichienne Baxter en août 2008, avec validation rétroactive à août 2007. Août 2008, c'est environ 6 mois avant que la grippe n'ait soi disant fait 200 morts au Mexique 2009! C'est donc bien un vaccin en avance sur son temps. Merci aux lecteurs qui m'ont envoyé cette info. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

ANGELA MERKEL VA PRETER DIRECTEMENT AUX PME SANS PASSER PAR LES BANQUES !
du 27 au 30 Août 2009 :

Les banques ne prêteront pas. Donc, Angela Merkel a pris le dossier en mains, et Ambrose Evans-Pritchard révèle que le gouvernement allemand va prêter de l'argent lui-même directement aux entreprises! En effet, aussi bien Airbus que Boeing ont dû intervenir personnellement auprès des banques de leurs petits et moyens fournisseurs qui n'ont plus de facilités bancaires. Et quand le fournisseur ne leur fournit plus, eh bien c'est toute la chaîne de fabrication qui s'arrête. Embêtant, n'est-ce pas ? Au moins, le message est clair. Les banques allemandes ont fermé tous les robinets! Du coup, c'est le Ministre des Finances qui se transforme en banquier. Il serait temps de nationaliser les banques, on dirait. Lire son papier ici. Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

L'ALERTE ROUGE D'AMBROSE EVANS PRITCHARD
du 27 au 30 Août 2009 :

Dans un autre papier publié dans le Telegraph, cette fois AEP rappelle que 1) "les exportations japonaises vers les USA ont baissé de 39,5% en juillet 2009 et celles vers la Chine de 26,5%" et 2) "que le Baltic Dry qui mesure les échanges maritimes s'effondre depuis 11 semaines, passant de 4.290 à 2.778 points". Et il se demande si cette fois ce ne sont pas les banques chinoises qui enlèvent le tapis sous les pieds du commerce international... Mais si, mais si, mettez les casques lourds et préparez-vous à un autre effondrement, comme l''annonce Nouriel Roubini. Et AEP écrit: "I am absolutely convinced that those who think we can return to the status quo ante of the credit bubble, as if nothing has happened, are delusional". Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

JACQUES ATTALI, L'ANALYSE OUBLIEE
du 27 au 30 Août 2009 :

Je suis retombé par hasard sur un article de Jacques Attali à propos d'un rapport demandé à Jean-Philippe Cotis par Nicolas Sarkozy, notre Astérix national, puisque la France est un petit village qui résiste encore et toujours à la crise mondiale. Voici ce que dit le rapport, cité par Attali: "Enfin, le salaire du salarié médian, c'est-à-dire celui de la classe moyenne, a stagné, écrasé par les charges. Et c'est en réalité plus grave encore car les hausses des cotisations sociales et patronales sont incluses dans le décompte des hausses de la masse salariale, alors que l'augmentation du nombre de salariés dans les entreprises entraine en réalité une diminution du revenu par tête". Voilà une phrase qui dit tout, ou presque, complétée par celles-ci: "D'une part, les revenus distribués du capital ont augmenté massivement: la part versée des dividendes aux détenteurs du capital a plus que doublé depuis une quinzaine d'années. De 7% en 1993, elle est passée à 16% de l'excédent brut d'exploitation en 2007. En moyenne, 57% des bénéfices des 41% d'entreprises qui versent des dividendes reviennent à l'investissement, 36% sont reversés aux actionnaires et seulement 7% reviennent aux salariés par le truchement d'intéressement, de participation ou d'abondement". D'autre part, les inégalités entre les salariés se sont aggravées: si depuis vingt ans la part des rémunérations salariales dans la valeur ajoutée est restée stable, (autour de deux tiers), l'inégalité entre les salariés s'est fortement accrue. Le salaire brut des 130.000 personnes les mieux payés, soit 1% des salariés, est passé en dix ans de 5,5% à 6,5% de la masse salariale dépassant 120.000€, Les 0,1% de salariés les mieux rémunérés, soit 13.000 personnes, atteignent 297.000€ par an". Comme quoi, ce sont les classes moyennes qui ont été rasées par tous les gouvernements qu'ils soient de gauche ou de droite. A partir des années 1990, il a y eu, comme on dit, un changement global au seul profit du capital. Conclusion non dite: la crise de Wall Street a montré l'échec du système démocratique non régulé. Ce qui est clair, c'est que maintenant "tout est possible", y compris des révolutions dans les pays les plus durement touchés... Revue de Presse par Pierre Jovanovic ©

www.jovanovic.com 2008-2009

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu