Avertir le modérateur

05/08/2009

CFR prêt à gouverner le Monde

CFR prêt à gouverner le Monde grâce aux « Think Tank » de David Rockefeller.

Le Conseil Aux Relations Etrangères (CFR) prêt à gouverner le Monde grâce aux moyens mis en œuvre par les Groupes d’Etudes (« Think Tank ») de David Rockefeller.

On vous répondait souvent dès que vous mentionniez le nom de Conseil aux Relations Etrangères (CFR) : "pfff ! Voila encore une théorie de conspirationnistes". S’ils vous arrivaient de mentionner le CFR comme étant le vrai Gouvernement Mondial, on vous cataloguait parmi les fous. Grâce à ce lavage de cerveau de masse, le CFR a pu tranquillement étendre sa dictature mondiale – se servant du président (US en premier lieu) comme d’une vulgaire marionnette-. "le CFR est considéré " comme l’"establishment". “Non seulement le CFR exerce, au plus haut niveau au sein du gouvernement, une influence et un pouvoir sur la prise de décision concernant les dossiers clés, mettant en œuvre des pressions venant par le haut, mais ils mettent en place et utilisent d’autres personnes et groupes pour exercer une pression par le bas, pour justifier les décisions de plus hautes importances et pour avoir réussi à transformer les Etats-Unis d’une République Constitutionnelle Souveraine en une entité esclave faisant parti de la dictature Mondiale.” – Ancien député Américain John Raick 1971.


napoleon_and_cfr_logo.jpgL’ancien candidat à la présidence Américaine, Barry Goldwater a écrit : "En Septembre 1939, 2 membres du CFR ont rendu visite au Département d’Etat pour offrir leurs services en tant que conseiller. Ils ont proposé de faire des recherches et d’obtenir des recommandations pour le Département sans occuper de poste officiel ou de responsabilité, en particulier concernant sur l’armement, les problèmes économiques et financiers, les problèmes politiques et territoriaux. La Fondation Rockefeller a accepté de financer la mise en place de ce plan. Depuis ce jour, les CFR a placé ses membres à des postes décisionnels dans le Département d’Etat et dans les autres agences fédérales. Tous les Secrétaire d’Etat depuis 1944, à l’exception de James F. Byrnes, ont été des membres du CFR. "

15 Juillet, 2009, la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, parlant au CFR


Le CFR a regroupé tous les pouvoirs pour régner sur les Etats-Unis comme l’a clairement affirmé la Secrétaire d’Etat Américaine, Hillary Clinton, sur cette vidéo.

Ici le gouvernement Mondial, privé, dictatorial, autoproclamé professe son rôle comme étant le gouvernement du Monde sur leur propre site internet. . Ce qui suit détaille leurs pratiques conspirationnistes. Arrêtez de parler de théories conspirationnistes si vous voulez être pris au sérieux.

CFR_Oval_Office.jpg

Le Conseil aux Relations Etrangères : " Le Programme sur les Institutions Internationale et de Gouvernance Globale (IIGG) du CFR est supporté par de généreux donateurs de la Fondation Robina. Ce programme a pour but de trouver les pré-requis institutionnels permettant une coopération multilatérale efficace pour le 21ième siècle.

Le programme IIGG a besoin d’analyser les forces et les faiblesses des Institutions multilatérales (comprenez tous les organismes internationaux tels: ONU, FMI, OTAN, OMS….) actuelles et de proposer des réformes taillées pour établir un nouveau schéma mondial.

Voici le texte officiel du CFR concernant ce programme :
http://www.cfr.org/content/thinktank/CFR_Global%20_Governance_%20Program.pdf

Obama, Président Américain au CFR.
Obama, Président Américain au CFR.

Le IIGG remplit cette mission en :

* engageant des membres du CFR dans la recherche de l’amélioration des « ateliers de travail » existant et d’en créer de nouveaux pour répondre au besoin d’adresser des solutions à des défis d’ordre «global» comme : Le changement climatique, la prolifération d’armes de destruction de masse, le terrorisme transnational, la prise en charge de la santé à un niveau mondial, et pour disséminer le résultat de ces recherches dans les livres, les articles, les rapports des différents « Conseils » (toutes sortes de commissions spéciales), et d’autres supports.

* Réunissant autour d’une même table les preneurs de décisions influents étrangers, leurs conseillers, et des membres du CFR pour débattre des mérites des régimes internationaux et des « think tank », dans des réunions a New York, Washington, et d’autres villes sélectionnées ;

* Organisant une série de tables rondes dont l’objectif est d’informer les services aux Affaires étrangères de chaque pays des défis actuels pour une gouvernance internationale et de trouver des solutions innovantes « renforcer les organes multilatéraux à l’échelle mondiale » (ONU, OMS, UNESCO, & CO…) ; et

* fournissant une présence de pointe comme ressource aux plus grands services de politiques étrangères les informant au plus vite des différents problèmes liés à la future gouvernance globale.

Ce document de conception indique à quel point leur programme de mise en œuvre de gouvernance mondial est rationnel et concret.

Secrétaire au Trésor Américain, Timothy Geithner, est un membre de la Commission Trilatérale et du groupe de Bilderbeger.
Secrétaire au Trésor Américain, Timothy Geithner, est un membre de la Commission Trilatérale et du groupe de Bilderbeger.

RichardHaas_PdtCFR.jpg

Richard Haas, président du CFR (Council on Foreign Relations) qui rassemble l'élite politique et économique américaine. Il est également membre du Groupe de Bilderberg

Comment le CFR va former son Gouvernement Mondial ?

Une nouvelle initiative du CFR pour une gouvernance globale, 1er Mai 2008 : Le CFR a un programme de 5 ans pour s’imprégner des institutions internationales et de la gouvernance globale. Ce programme s’appuie sur les ressources des Programmes d’Etudes (« think tank ») du CFR de David Rockefeller pour évaluer les mécanismes de gouvernance existant déjà à un niveau régional et global et pour proposer des recommandations concrètes aux décideurs politiques Américains.

Le programme va évaluer si la structure la plus prometteuse pour une gouvernance globale peut prendre forme dans une organisation centrale avec des membres universels (type ONU) ; ou régional avec des structure sous- régional ; un réseau plus étroit avec des entités semblables (diviser le monde en unité de la même taille), ou une combinaison des 3 solutions.

L’attitude des Etats-Unis sera parmi les facteurs les plus importants pour déterminer la forme et la stabilité de l’ordre mondial qui résultera de ces efforts.

La Gouvernance Globale du 21ième siècle pourrait ressembler à ce que Francis Fukuyama appelle « multilatéralisme».

http://fr.wikipedia.org/wiki/Francis_Fukuyama

Les membres du programme IIGG sont censés assister les architectes de la politique étrangère Américaine et leurs homologues des autres pays et dans l’élaboration, au niveau des organisations globales (type ONU) et régionales (type OTAN, Europe…), de modèles pour les nouvelles structures de coopération Internationale qui soient plus adaptés aux réalités globales, et plus conformes à long terme avec les intérêts nationaux Américains, et plus sensibles aux intérêts Américains, en matière de souveraineté domestique et de « liberté d’action », à une échelle internationals (en gros de pseudo « droit de l’homme » traduit à une échelle internationale, etc etc). Le programme d’approche pour une gouvernance globale doit rester pragmatique et flexible en fonction des évolutions.

Gouverneur de Californie , Arnold Schwarzenegger, parle au CFR le 12 Avril 2007.
Gouverneur de Californie , Arnold Schwarzenegger, parle au CFR le 12 Avril 2007.

Voici les parades que le CFR compte mettre en œuvre pour resserrer son étau sur le Monde

Secrétaire au Trésor Britannique, Alistair Darling, parlant au Conseil aux Relations Etrangères(CFR)
Secrétaire au Trésor Britannique, Alistair Darling, parlant au Conseil aux Relations Etrangères(CFR)
Enfin, ce programme (IIGG) servira un plus large rôle en mettant en œuvre un consensus entre la mise en place de ce plan et dans l’ « éducation du publique »
1. La lutte contre le Terrorisme Islamico-salafiste a souvent pris des allures de « Made in USA », au lieu d’inspirer un soulèvement authentique multilatéral. Nous travaillerons sur des approches multilatérales (en gros ils vont exporter leur terrorisme Made In USA pour en faire un terrorisme transnational).

2. Prolifération des armes de destructions de masse : Le programme travaillera pour évaluer les réformes nécessaires pour renforcer le traité actuel de non prolifération. (Ils veulent être les seuls à avoir les armes de destructions massives).

3. «Homeland Security» (sécurité du territoire nationale) : La progression de réseaux de terrorisme transnational a forcé les Etats-Unis et ses alliés à tolérer certains sacrifices au niveau de leur souveraineté nationale, il faut arriver à concilier la constitution avec les traditions légales (comprenez une perte accru des libertés individuelles : écoute téléphonique et internet, dossier unique comportant toutes nos informations, restrictions de mouvements, lois martiales pour les situations dites exceptionnelles).

4. Maladies infectieuses, Biosécurité, et santé publique globale. Apparition pandémique dite «naturelle » ou fabriqué par l’Homme. Quelles réformes sont à élaborer par les ateliers du CFR actuels sur la gouvernance globale pour la santé, incluant une organisation mondiale de la santé, sont nécessaires pour faire face à cette menace émergeante ? (comprenez s’organiser pour répandre des pandémies et quelle organisation mondiale va être chargée de mener la propagande sur les questions de santé, comme l’OMS le fait très bien aujourd’hui avec la grippe A)

5. Changement climatique global. De nouvelles institutions internationales seront crées pour freiner la dégradation des bien communs de la Terre (mers, glaciers, air), et qui serviront probablement de modèle à l’élaboration d’une gouvernance globale pour le XXIème siècle. Travailler pour un nouveau protocole de Kyoto, et aussi créer des initiatives pour limiter les émissions carboniques.

6. Gestion d’une économie globale. Le programme va également assister le travail du CFR pour réévaluer le mandat du FMI.

7. Commerce International: réguler les flux de mains d’œuvres.

8. Investissements internationaux. Un accord pour une « banque » internationale, et examiner le besoin de lois pour gouverner les fonds souverains et de pouvoir accueillir leur capitaux (1 banque mondiale, avec tous les banques centrales fusionnées en 1)

9. Développement d’une Politique Globale : Une Banque Mondiale dans une continuité pertinente et avec une mission appropriée, développer des banques régionales multilatérales (des banques appartenant a plusieurs pays en même temps), le programme de développement de l’ONU, le développement d’autres agences onusiennes,

10. La Prévention et la réponse aux conflits violents : Quelles réformes institutionnelles peuvent être mis en place pour améliorer la capacité, de l’ONU, du G8, de la Banque Mondiale et des autres instance internationales et partenariats, à faire face aux sources de conflits par la base et d’être capable de figer et de contrôler le conflit ? (En gros pour empêcher toute révolte contre le gouvernement mondial, on le prive de fond, d’électricité, de communications, d’approvisionnement et j’en passe…).

11. L’usage de la force: Le programme va travailler pour clarifier les possibilités d’avoir recours à la force, sur la base des précédents travaux du CFR et en incluant la doctrine de la “responsabilité de protéger”. (Comment se donner tous les droits d’user de la force tout en prétendant défendre les gens).

12. Opération de paix et mis en place de la paix après un conflit. Approfondir les récentes réformes de l’ONU. (Entendez plutôt Pacification par la force et verrouillage de la société une fois les gros œuvres accomplis, comme en Irak ou en Afghanistan).

13. Réformer les institutions pour la construction de l’Ordre Mondial déjà en place. Sur 5 ans, le programme cherchera des propositions pour reformer les institutions existantes pour un Ordre Mondial, y compris l’ONU

14. Le Conseil de sécurité des Nations Unis. Régler le problème d’adhésion au Conseil de Sécurité de l’ONU, en particulier l’extension des adhésions permanentes (ou semi-permanentes). (faire entrer des pays vassaux en tant que membre permanent pour donner l’illusion d’une ouverture)


15. Les Organisations Régionales et Sous-Régionales – (le monde entier sous le CFR). Examiner le statut actuel et le rôle potentiel des entités multilatérales (organismes Internationaux et semi-Internationaux) dans au moins les régions suivantes, et assigner les ateliers du CFR les plus à même de les prendre en charge :

Europe : OTAN, Union Européenne, et l’OSCE.

Asie-Pacifique : forum de l’APEC, forum régional de l’ASEAN, et d’éventuels « architectures » de sécurité de l’Asie du Nord.

Afrique: Union Africaine (y compris son nouveau conseil pour la paix et la sécurité), Nouveau Partenariat pour le Développement en Afrique (NPDA), Communauté Economique Des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), Communauté pour le Développement de l’Afrique du Sud (SADC), et autres organismes pertinents.

Asie Centrale et du Sud :Association de l’Asie du Sud pour la Coopération Régionale (ASACR), Organisation de Coopération de Shangaï (OCS), et d’autres éventuels accords subrégionaux pour ces 2 sous-régions.

Amérique Latine : Organisation des Etats Américains, Sommet des Amériques, Les groupes de commerce sous-régionaux (NAFTA, CAFTA, Mercosur), et d’éventuels groupes de pays assimilés pour gérer des défis transnationaux tel que la sécurité énergétique, l’immigration et les narcotiques.

Le Moyen Orient : Forum pour le Futur sponsorisé par le G8, Ligue Arabe, et l’Organisation de la Conférence Islamique (OCI)

(en gros toutes ses institutions travaillerons main dans la main pour le même objectif final pour un gouvernement mondial)

16. Re-conceptualisation de la “souveraineté” au sein d’un ordre global. Certains pays en échec ou en situation d’après conflit sont devenus des vitrines internationales (Palestine, Irak…). Certains pays, à cause leur conduite, ont perdu leur capacité d’intervention, comme faisant parti de la doctrine émergeante de « souveraineté contingente »

Presque tous les pays – y compris les Etats-Unis – ont volontairement abandonné certaines de leurs libertés d’actions historiques pour faire face aux menaces transnationales et pour profiter des opportunités internationales.

Enfin, certains pays, spécialement dans l’Union Européenne, ont décide de « noyer » leur souveraineté en échange d’un retour économique, social, et de bénéfices politiques.

17. Adapter des acteurs non étatiques pour leur permettre d’entrer la gouvernance globale. Partenariat et porte d’entrée à des dépositaires intéressés, incluant des acteurs comme les sociétés civiles, des groupes de conseils, et des corporations. (intégrer des entités non démocratique, non élus, du privé, pour siéger dans les institutions dites « politiques », caricaturalement on peut voir Mac Donald siéger à l’ONU)

18. Dépasser les pertes en matière de démocratie dans les accords mettant en œuvre la gouvernance globale. Effort dans la coopération internationale, particulièrement à caractère supranationale  (comme en Union Européenne), de manière à se passer de la volonté démocratique des populations des pays membres. Est-ce qu’une alliance des Démocraties pourrait être une structure plausible en tant qu’ordre global et une alternative réaliste à l’ONU ? (comme on le vit en Europe, les décisions être prises à haut niveau (au niveau Etatique et même plus) de plus en plus sans l’accord des peuples souverains)

Enfin, ce programme (IIGG) servira un plus large rôle en mettant en œuvre un consensus entre la mise en place de ce plan et dans l’ « éducation du publique »

(ce plan doit à la fois mettre en place la gouvernance globale tout en faisant la promotion au niveau des peuples de ses vertus), en engageant des membres des administrations et des députés dans de nouveaux horizons pour la mise en place d’une gouvernance globale, et en donnant un large accès aux nouvelles mesures sur une grande variété de médias.

Commentaire : Le CFR a ses filiales : Le Conseil aux Affaires Etrangères Allemand et le Conseil Européen pour les Relations Etrangères, fondé par une membre du CFR américain, Georges Soros, et l’ancien Ministres des Affaires Etrangères Allemand, Joschka Fischer, qui était en « apprentissage » aux Etats-Unis en tant que «Diplomate distingué » au sein du CFR américain – avant d’être relâché dans la branche Européenne-.

Et ce qui précède montre clairement l’emprise puissante du CFR américain sur la Terre entière dans les moindres détails : Ils mettent en place une gouvernance/gouvernement mondial, décide ce qui doit se passer, ou et quand et comment. Derrière eux, ils disposent quasiment de toutes les finances de la Terre (Rothschild et ses partisans, Georges Soros, Rockefeller, Bill Gates – même s’il n’est pas n’est pas membre du CFR américain- cependant, il est membre du Club de Rome de Rockefeller, et sa femme, Melinda, a participé aux réunions des groupes de Bilderberger de Rockefeller (2004).

Le grand-père maternel de David Rockefeller, Nelson Aldrich,aux cotés de Paul Walburg et JP Morgan ont fondé le Conseil Aux relations Etrangéres (CFR) en 1921. David est le co-fondateur du club de Bilderberger en 1924, du Club de Rome en 1968, de la C
Le grand-père maternel de David Rockefeller, Nelson Aldrich,aux cotés de Paul Walburg et JP Morgan ont fondé le Conseil Aux relations Etrangéres (CFR) en 1921. David est le co-fondateur du club de Bilderberger en 1924, du Club de Rome en 1968, de la C


La chose très subtile est que le CFR agit très discrètement, de façon à ce que le grand public ignore tout en ce qui se trame. Ce groupe d’ «illuminés » secrets assoiffés de pouvoir agit depuis 1776 comme la pièce maîtresse du plan des Rothschild pour l’établissement d’un gouvernement mondial. Cependant, ce que syndicat fait n’est plus secret –comme on le voit avec ce qui précède-. Mais vous ne réaliserez leurs magouilles dictatoriales salasses qu’en les cherchant. Et les médias sont totalement sous leur contrôle ainsi qu’entre les mains leur clique- depuis que JP Morgan a acheté les 25 plus grands journaux en 1917-. Ils ont appuyé leur pouvoir sur le vol et le mensonge à une échelle inetrnationale

CFR membership is composed of the most influential Americans of the century. Just look at the household names belonging to the CFR: George Bush, Bill Clinton, Hilary Clinton, Jimmy Carter, Gerald Ford, Richard Nixon, John F. Kennedy, Dwight Eisenhower, Herbert Hoover, Robert Kennedy, Al Gore, Condoleezza Rice, Jesse Jackson, Colin Powell, Strobe Talbot, James Woolsey, John Dulles, Michael Dukakis, Fred Thompson, John McCain, Barack Obama, Mitt Romney, Rudy Giuliani, John Edwards, Michael Bloomberg, John Kerry, Thomas Kean, Henry Kissinger, Zbigniew Brzezinski, Jonathan Bush, Angelina Jolie, Dan Rather, Diane Sawyer, Barbara Walters, Consuelo Mack, Warren Beatty, William Buckley Jr., Newt Gingrich, Alan Greenspan, Paul Wolfowitz, Averill and Pamela Harriman, David, Nelson, and Jay Rockefeller, William and McGeorge Bundy, Brent Scowcroft, George Shultz, and Paul Warburg.

Here is just a sampling of the CFR’s Corporate Members: ABC News, American Express, Bank of America, Boeing, Chevron, Citigroup, Coca-Cola, De Beers, Exxon-Mobil, FedEx, Ford, GE, Google, Halliburton, Heinz, IBM, Lockheed Martin, MasterCard, Merck, Merrill Lynch, Motorola, NASDAQ, News Corp, Nike, PepsiCo, Pfizer, Shell Oil, Sony, Time Warner, Toyota, Verizon, and Visa.


Mais de quel droit le CFR peut accumuler tout le pouvoir ? Par le droit des voleurs!

Autres liens: « Think Tank » du CFR, ou atelier de réflexions:http://www.cfr.org/thinktank/

Déclarations publiques pour un gouvernement mondial:

Union Européenne pour le New World Order: http://www.youtube.com/watch?v=a7D21rPpBrk


Gordon Brown pour le New World Order: http://www.youtube.com/watch?v=Uv5cqh26CC0

Henry Kissingner pour le New World Order: http://www.youtube.com/watch?v=aVmtbLc4t6M&hl=en&...

En conclusion, d'aprés eux, il nous faut un nouvel ordre mondial pour sauver la terre et l'humanité. Quelle bande de cinglé !! Alors meme qu'ils pretendent nous sauver, ce sont eux qui nous assassine l'âme, l'esprit et le corps. En d'autre terme, ils detruisent la terre et nos vies à Tous. (sauf les leurs bien sûr !)

Continuons le combat....

Monté Cristo

Article original: http://euro-med.dk/?p=9795

Voir aussi : http://www.syti.net/Organisations/Davos2007.html

31/07/2009

Quand le FMI entonne un air de pipeau


Quand le FMI entonne un air de pipeau

par Damien Millet et Éric Toussaint

 

dsk dajjal copy.jpg


Visiblement, le Fonds monétaire international (FMI) apprécie d’occuper la une des pages économiques des journaux pendant la période estivale. C’est pourquoi Dominique Strauss-Kahn, son directeur général, a annoncé le 29 juillet dernier « une série de mesures historiques » qui ressemble bien davantage, pour les pays en développement, à une série de coups d’épée dans l’eau.

 

Première mesure : le FMI a décidé « la suspension du paiement des intérêts sur l'encours des prêts concessionnels pour tous les pays membres à faible revenu jusqu'à la fin de 2011 ». L’annonce est séduisante, mais la réalité est tout autre. D’abord, seuls les intérêts sont concernés, et pour une durée limitée. Le capital sera remboursé dans sa totalité et le paiement des intérêts reprendra dès le début de 2012. Ensuite, le taux d’intérêt auquel le FMI prête aux pays les plus pauvres est d’habitude très faible : de l’ordre de 0,5%. Le taux va donc passer de 0,5% à 0% pendant deux ans et demi. Il n’y a pas là de quoi faire bondir de joie les populations des quelque 80 pays concernés…

 

Deuxième mesure : le FMI va accroître ses prêts à destination de ces pays, pour un montant estimé à 17 milliards de dollars d'ici à 2014, dont 8 dans les deux années à venir. Mais d’une part, ce montant est très faible face aux 1 430 milliards de dollars correspondant à la dette extérieure publique de l’ensemble des pays en développement, et cet apport éventuel sera très insuffisant pour faire face aux effets de la crise économique qui frappe le monde depuis la mi-2007. C’est presque autant que le seul prêt accordé à l’Ukraine en novembre dernier. Et d’autre part, il s’agit de prêts, que ces pays devront de toute façon rembourser prochainement, prêts de surcroît assortis de conditionnalités néolibérales strictes : seuls les pays dociles y auront droit. Ce faisant, le FMI les pousse vers une nouvelle crise de la dette, puisque leurs revenus d’exportation ont baissé depuis 2008 et que la crise mondiale fait sentir ses effets en détériorant nettement leur situation financière.

 

 

fmi.JPG

On le voit, il n’y a là rien de nature à soulager les souffrances durablement des peuples du Sud. Au lieu d’apporter une solution économique, le FMI essaie plutôt de redorer son blason après une longue période de graves difficultés pour cette institution dont les erreurs et les errements ont jalonné les trente dernières années de l’actualité internationale. Après avoir imposé des politiques d’ajustement structurel aux conséquences humaines dramatiques depuis les années 1980, le FMI a traversé une grave crise de légitimité. Détesté à juste titre dans les pays du Sud, le FMI a vu ses deux derniers présidents (l’Allemand Horst Köhler et l’Espagnol Rodrigo de Rato) démissionner avant la fin de leur mandat. Quand les cours des matières premières sont partis en flèche entre 2004 et 2008, les pays émergents ont commencé à accumuler d’importantes réserves de change avec lesquelles nombre d’entre eux (Argentine, Brésil, Uruguay, Philippines, Indonésie…) se sont dépêchés de rembourser par anticipation le FMI pour quitter son encombrante tutelle. A tel point que les créances détenues par le FMI ont fondu, passant de 106,8 milliards de dollars fin 2003 à 15,5 milliards fin 2007. D’autre part, la Chine s’est mise à prêter sans conditionnalité aux pays les plus pauvres, au premier rang desquels les pays d’Afrique subsaharienne. En somme, alors que les populations du Sud refusaient la logique imposée par le FMI depuis longtemps, les clients ont commencé à déserter, et même les directeurs quittaient le navire…

 

Dans ce contexte, la crise économique mondiale a représenté une réelle opportunité pour le FMI. Les premiers pays en difficulté (notamment ceux d’Europe de l’Est) ont eu recours à ses prêts pour faire face à la crise, malgré les conditionnalités qui y sont attachées. Les remèdes sont bien pâles, quand ils n’aggravent pas eux-mêmes les effets de la crise. Ainsi, sous la pression du FMI, la Lettonie a imposé une baisse de 15% des revenus des fonctionnaires, la Hongrie leur a supprimé le 13e mois (après avoir réduit les retraites dans le cadre d’un accord antérieur) et la Roumanie est sur le point de s’engager aussi dans cette voie. La potion est tellement amère que certains gouvernements hésitent fortement.

 

En avril dernier, le G20 qui s’est réuni à Londres a décidé de faire du FMI un acteur majeur de la sortie capitaliste de la crise qu’il tente de mettre en œuvre, notamment en lui fournissant des fonds supplémentaires. Les grands argentiers du monde s'efforcent de garder la main et de donner à un FMI discrédité et délégitimé le rôle du chevalier blanc qui va aider les pauvres à faire face aux ravages de cette crise, quitte à piétiner les plates-bandes d’une Banque mondiale qui traverse des difficultés comparables.

 

 

dsk dajjal black copy.jpg


Il faut empêcher le FMI de continuer à nuire, l’urgence est là. La solution est simple : l'abolition immédiate du FMI et son remplacement par une institution radicalement différente, centrée sur la satisfaction des besoins humains fondamentaux. Il faut dire que le G20 a diablement raison de mettre le FMI au centre de l’échiquier mondial : en termes d’échecs, le FMI est un véritable expert…

 

 

 

 

Damien Millet est porte-parole du CADTM France (Comité pour l'annulation de la dette du tiers-monde, www.cadtm.org). Eric Toussaint est président du CADTM Belgique. Ils ont écrit ensemble le livre « 60 Questions 60 Réponses sur la dette, le FMI et la Banque mondiale », CADTM/Syllepse, novembre 2008.


Damien Millet est un collaborateur régulier de Mondialisation.ca.  Articles de Damien Millet publiés par Mondialisation.ca

Articles de Éric Toussaint publiés par Mondialisation.ca

http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid...

à voir aussi :

http://lemondedissident.20minutes-blogs.fr/archive/2009/0...

15:30 Publié dans economie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : dsk, fmi, nom, nwo, dette

29/06/2009

Barack Obama est-il l'Antéchrist ?

Barack Obama est-il l'Antéchrist ?

090425obamathetruth.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Est-ce que vous vous souvenez de cette polémique pendant la campagne présidentielle américaine?
Mais si, (messie?) à cause des spots de la campagne de John McCain qui avaient fait beaucoup parler. Après celui qui comparait implicitement Barack Obama à Britney Spears et Paris Hilton, le candidat républicain avait accusé de sous-entendu, qu'Obama était en réalité... l'antéchrist !
Dans un clip baptisé "The One", les républicains mettaient en relation des propos tenus par Obama, dans lesquels il semblait se présenter comme un messie, et des affirmations qui pouvaient être interprétées comme annonçant l'arrivée de l'antéchrist. « Il est l'élu, mais est-il prêt à diriger ? », interrogeait le spot.
A ce moment là, suite à ce spot, la question est devenue centrale dans la campagne américaine. CNN avait même consacré un reportage à la question, dans lequel on apprenait que plus de 900 000 pages web sont consacrées au sujet, tandis que les analystes voyaient en ce spot une façon d'influencer les chrétiens évangélistes et de jouer sur leurs peurs.

Et bien aujourd'hui la polémique se poursuit, mais pour d'autres raisons, mais cette fois, ça peut vraiment faire froid dans le dos, voir limite peur.

ObamaVotive.jpgEn fait, l'Antéchrist est un concept du christianisme lié aux épîtres de saint Jean. Il désigne un imposteur, un groupe ou une organisation qui tenterait, peu avant la fin du monde, de mettre en place une religion, une organisation, une secte, opposée à celle de Jésus de Nazareth.
Selon le livre de l'Apocalypse, celui-ci doit émerger un jour sous la forme d'un leader d'un immense charisme, ralliant le monde autour d'un message de paix et d'espoir masquant en fait le mal absolu.

Est-ce que : "Yes, we can !", peut être perçu comme un message de paix?
Car pour ce qui est du charisme, on ne peut pas nier, que Barack Obama en a beaucoup.

Dans l'islam et particulièrement Chez les sunnites et les chiites
Les deux courants s'accordent sur la même description du personnage de l'Antéchrist. Les nombreuses histoires circulant sur l'Antéchrist ne concordent que sur certains points dont le principal est qu'il apparaît avant la fin des temps, pour tenter et tromper l'humanité et lui demander de croire en lui, accomplissant miracles et prodiges puis se prétendant "Dieu lui-même".
Son aspect physique est assez vague et diverge selon les commentateurs : il est décrit physiquement tantôt comme un jeune homme, tantôt comme un « un homme rouge, de forte corpulence », borgne d'un œil, tandis que l'autre est parfois présenté comme vêtu d'une « membrane épaisse », aux cheveux tantôt « crépus », tantôt « lisses » ou encore « touffus ». Selon certains, il porte l'inscription « kafir » (« incroyant ») entre les deux yeux.

En Afrique du Sud, le terme Kaffer (Kaffir, Keffir) désigne les noirs sud-africains.

"Le prophète a loué Dieu puis a mentionné le Christ Charlatan (l'Antichrist) et a longuement parlé de lui. Il a dit (entre autres): ... Il paraîtra parmi vous et ce qui vous était inconnu à son égard, ne vous sera plus inconnu".
Muhammad attire ici l'attention sur le fait que l'identité du Charlatan demeurera obscure jusqu'au moment de son apparition.

screenshot006.jpgQuand on y réfléchis bien, il y a encore 3 ans, Obama était un parfait inconnu au yeux du monde. De plus, sa carrière politique au états-unis fut très rapide, voir fulgurante, tout comme son éléction à la présidence des états-unis.

 

Avez vous déjà entendu parler du « Backward Masking »?

Ce sont en fait, des bandes sonores passées à l'envers ,et depuis plusieurs décennies, les messages inversés controversés dans la musique fascinent et continuent à captiver les internautes. Ils alimentent rumeurs et légendes des plus juteuses.
Qu'en est-il réellement ? On dit que ces messages auraient des influences sur le subconscient, conditionneraient et pousseraient ceux qui les écoutent à divers comportements décalés, à des excès voire à une vénération du satanisme.

La science n'a, officiellement,  validé aucune observation. Sommes-nous incapables d'expliquer un phénomène qui relève, pour certains, de paranormal.

Ces messages sont-ils réels ? Sont-ils simplement le produit de la suggestion ou une réalité, est-ce un processus neurologique ?

A vous de juger !!!

 

Comme Saint Thomas, ne croyant seulement, ce que je vois ou entend, je me suis essayé à ce petit jeu.

Et effectivement, cela fonction bien dans les deux sens,.....essayez vous même, vous verrez !!!

Pris dans le jeu, j'ai tenté aussi un enregistrement avec son nom : Barack Obama (avec l'accent americain)............et oh surprise pour moi, de découvrir ce que cela a donné : "Hi, my book arabe !".........étrange, non?

Attention, ça ne marche pas pour tout, j'ai essayé avec beaucoup d'autres mots, mais en vain.Par contre pour ce qui en ressort pour Barack Obama et son" yes, we can" est plus que troublant.

Alors serait-ce lui l’Antéchrist, que les sataniques attendaient ???

Ces messages subliminaux, ce langage inversé, ont-ils une influences sur nos esprits, notre subconscient ?

Monté Cristo

 

Lire aussi :

http://www.lesubliminal.fr/interview_exclusive_de_david_j...

11:55 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (38) | Tags : obama, antéchrist, nom, nwo

13/06/2009

Réveillez-vous !!!

Conscience-26e1b.jpg

La révolution de la conscience

Voici un petit film trés bien monté, qui en dit long sur la réalité de notre monde et qui montre à quel point on nous manipule depuis toujours. Il commence par une vision globale sur le passé, le présent et le futur du continent américain, puis s' élargit au niveau de l'union européenne, l'union africaine, l'union asiatique, pour enfin finir vers une future gouvernance d'un nouvel ordre mondial.
Quand on regarde ce film et que l'on fait un parallèle avec la France et l'Europe, on se rend bien compte des similitudes, avec la politique liberticide de l'UMP de Nicolas Sarkozy et de son appartenance quant au grand dessein de l'émergence de cet nouvel ordre mondiale, qu'il défend d'ailleurs lui même et ne s'en cache pas.
206ad85a-1a02-11de-8e87-87bc2b0d3f09.jpgCeci expliquant cela, on comprend mieux aujourd'hui où il veut en venir avec toutes ces reformes, qu'il tente de nous imposer, sa politique anxiogène basé sur les peurs des gens et pourquoi il adore les États-unis, qui sont des maîtres en la matière, de la manipulation des masses et leur approche fasciste de l'économie dans le monde.

J'espère que ce film vous fera réfléchir sur vous même et notre société, tout comme "HOME" qui essaie de nous faire réfléchir sur l'état de notre planète. Grâce à lui, peut être allez-vous mieux comprendre la construction de notre civilisation, notre vraie condition sociale, qui va vers une société de plus en plus grégaire, via la manipulation de cette "élite", de la gouvernance mondiale passé, actuelle et future, avec l'histoire qui se répète, quant aux intérêts économiques et matériels qui prédominent toujours l'évolution de notre société; Tout comme la politique de Nicolas Sarkozy que je dénonce et qui va dans ce sens. Posez-vous les bonnes questions!  Comme pourquoi sommes-nous aujourd'hui dans l'Otan et avons perdu notre indépendance décisionnaire? Pourquoi veut-il détruire l'enseignement et en faire une entreprise?, Pourquoi tente-il de passer en force des lois liberticides comme Hadopi?, Pourquoi est-il à la tête et contrôle les médias français?, Pourquoi détruit-il les réputations de certaines personnes politique via les médias?, Pourquoi veut-il réduire le pouvoir du parlement?, Pourquoi veut il contrôler la justice et éliminer les juges d'instruction?, Pourquoi il a rendu illégale toutes réunions en bande ou rassemblements de personnes?, Pourquoi il permet aujourd'hui, que l'on fouille des enfants à l'école?, Pourquoi il peut faire arrêter quelqu'un et l'emprisonner sans raison, en l'accusant par exemple de terrorisme?.............enfin bref, êtes-vous sur de comprendre ce qu'il se cache derrière toutes ces transformations de notre nation, de ce style de gouvernance et quels en sont les véritables enjeux????!


J'espère qu'une guerre ou plutôt une révolution va bientôt commencer; je ne parle pas de celle de l'Iran et d' Israel, qui est malheureusement imminente et inéluctable (voir prévue par une certaine "élite"), mais d'une révolution beaucoup plus juste et qui sera le vrai tournant de notre civilisation humaine et peut être, le début d'une nouvelle histoire, d'une nouvelle évolution, d'un nouveau monde.
Je parle de la prise de conscience des peuples, de notre force intérieure, de notre appartenance à la même race (malgré nos différences ethniques, qui sont une richesse, d'ailleurs) : C'est à dire, NOUS LES HUMAINS.

site2a_jpg.jpgNe croyez vous pas, que le temps est venu pour nous tous, de passer de la conscience préhistorique qui nous habite encore,certes à cause des peurs, des conditionnements sociaux, religieux, culturel, éducatif que l'on nous inflige dès la naissance via nos propres familles mûent par ces même conditionnements, et enfin briser toutes ces divisions qui sont maintenus par un système de société qui nous oppose, nous scinde, nous fragmente...., pour ainsi mieux nous manipuler ?

Réveillez-vous, retrouver votre esprit critique et la liberté de vos pensées. Déconditionnez vous de toutes choses, pour voir LA Réalité, trouver VOTRE Vérité en chacun de vous et le sens de VOTRE Vie. Pour aller jusqu'à la prochaine évolution de la conscience humaine, c'est à dire, celle de l'esprit de la paix, de l'amour,et de la compassion.

Nous méritons mieux que ce monde corrompu dans lequel nous vivons, non!? Et la solution n'est pas dans le conflit ou un guerre direct avec les dirigeants, les gouvernants, l'oligarchie financière....qui nous manipulent, ou encore dans une bataille d'une éternelle opposition entre nous tous; mais en commençant par une révolution intérieure, en chacun de nous.
Il me semble que le monde est ce qu'on en fait, alors si chacun de nous se réveille, prend conscience et change en lui, alors on verra le monde changer et nous seront alors tout puissant et prendront le dessus sur nous même, sur notre évolution, notre destin.
Leurs meilleurs armes contre nous, sont nos propres peurs et celle qu'ils nous insèrent tout au long de nos vies, La vrai révolution intérieure, serait de les dépassés, de les maitrisés, de les controlés, afin qu'elles s'évanouissent.

Jiddu Krishnamurti (1895-1986) est un penseur à part dans l'histoire des mouvements spirituels et philosophiques. Digne de la maïeutique de Socrate, il nous fait réflechir et se poser des questions, afin que l'on accouche de nous même, enfin liberer de tous conditionnements.
La base de son enseignement repose sur la conviction que les transformations de la société ne peuvent se faire qu'au terme d'une transformation des individus. Critique vis-à-vis des religions, des sectes, des castes..., Krishnamurti n'aura de cesse de répéter que le bonheur ne peut passer que par le refus de tout type d'autorité. C'est le sens des multiples conférences qu'il a données pendant des dizaines d'années, partout dans le monde.
" Dès l'instant où vous suivez quelqu'un, vous cessez de suivre la Vérité. "

41tgpJISXzL._SL500_AA240_.jpgLe Sens du bonheur - un best-seller mondial jusqu'à présent inédit pour le public français et publié ici à l'occasion du 20e anniversaire de la mort de l'auteur - nous permet de voir le monde autrement. Sans parti pris, universelle, la parole de Krishnamurti nous fait découvrir les racines mêmes de nos problèmes personnels et ceux de la société qui nous entoure.
Il nous apprend l'art de voir et d'écouter avec notre coeur. Et à découvrir la Vérité qui est en nous.
Dans ce livre, Krishnamurti examine, avec l'objectivité et la lucidité qui le caractérisent, les formes sous lesquelles s'expriment ce que nous appelons complaisamment notre culture, notre éducation, ou la religion, la politique et la tradition. Selon Krishnamurti, la véritable culture n'est pas une question d'éducation, d'apprentissage, de talent, ni même de génie, mais ce qu'il décrit comme le 'mouvement intemporel vers la découverte du bonheur, de Dieu, de la vérité'. Pour lui, 'quand ce mouvement est bloqué par l'autorité, par la tradition, par la peur, c'est la décadence'. Il souligne avec une franchise sans concession la fausseté de certaines de nos attitudes et de nos institutions, et ses remarques ont des implications d'une grande portée.

Monté Cristo

à lire :

http://www.amazon.fr/sens-du-bonheur-Jiddu-Krishnamurti/d...

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu