Avertir le modérateur

10/02/2009

Kouchner, l'homme qui signe des contrats à 660.000 euros avec des inconnus

Kouchner, l'homme qui signe des contrats à 660.000 euros avec des inconnus

Après la photo de la porte de la gardienne de l'immeuble d'Imeda, où apparaissait le nom de Bernard Kouchner, publiée par Challenges, c'est au tour du Parisien de révéler que le nom d'Imeda figure dans les statuts même de la société du ministre, BK consultants. Pour un contrat d'un montant de 660.000 euros !

kouchner_kabila432.jpgSix cent soixante mille euros : c’est le montant du contrat qu’aurait signé en 2004 Bernard Kouchner, via sa société BK consultants avec la société Imeda pour réaliser un audit sur « le système de santé du Gabon et propositions de réforme ». C’est ce que révèle le Parisien, dont les journalistes ont réussi à se procurer les statuts de BK consultants, où il est écrit noir sur blanc que la société se crée dans le but de la « signature d’un contrat de consultant avec la société Imeda pour un montant de 660 000 €  taxes comprises ». Pour trois ans de travail.

rdc-kabila.jpgDifficile dans ces conditions pour Bernard Kouchner de continuer à prétendre, comme il l’a fait mercredi 4 février dernier au JT de France 2, « Je n'ai jamais appartenu à Imeda ou à Africa Steps (les deux sociétés ayant facturé ses prestations, ndlr)» ou encore qu’il « ne connaissait pas » les dirigeants de ces entreprises : il est rare qu’on signe des contrats pareils, nécessitant la création d’une société ad hoc, avec des inconnus. La version kouchnérienne des faits est d’autant plus mise à mal que l’hebdomadaire Challenges a publié cette semaine une photo démontrant que le ministre des Affaires étrangères était bel et bien lié à Imeda et Africa Steps.



Samedi 07 Février 2009 - 15:25


06/02/2009

La presse étrangère découvre l'autre visage de Kouchner

La presse étrangère découvre l'autre visage de Kouchner

Depuis quelques jours le livre de Pierre Péan, «le monde selon K», suscite de nombreuses réactions dans les journaux. Et pas seulement dans l'Hexagone! La presse étrangère s'intéresse également à l'affaire, égratigne Kouchner et encense l'enquêteur.



(capture d'écran du site du Times)
(capture d'écran du site du Times)
Voilà désormais le French Doctor  confronté à l’opinion publique internationale. Peut-être aurait-il souhaité que ce soit dans d’autres conditions. La plupart des journaux Britanniques reviennent sur « l’affaire Kouchner », s’attardant sur les affaires africaines du ministre.

« Bernard Kouchner se bat pour son honneur politique »
« L'argent des dictateurs africains pour le Monsieur Propre français » titre The Guardian, qui ajoute que le président Sarkozy avait promis de rompre avec le passé trouble de la Françafrique. Pour le Times, Bernard Kouchner se bat pour son « honneur politique », « Monsieur Péan décrit le Dr Kouchner, ancien administrateur de l'ONU pour le Kosovo, comme un hypocrite motivé par l’appât du gain, engagé en tant que consultant pour les gouvernements du Congo-Brazzaville, du Gabon et d’autres. Bien loin de son image lisse de militant des droits de l'Homme. »

The independent, qui évoque un livre « au vitriol », est le seul journal à revenir sur les « passages insidieux où il est question de cosmopolitisme et d’anti France » en citant les propos de Kouchner à l’Assemblée qui y voyait un retour inquiétant au vocabulaire des années 30.

Le Washington Post y consacre un long article politique et estime que « le bureau de Sarkozy devra décider si le tapage fait autour de ce livre l’affaiblit dans sa fonction de ministre. Pour l’instant, le Premier Ministre, François Fillon évoque « une chasse à l’homme » et le chef de l'UMP, Xavier Bertrand, a suggéré que le livre, était une façon pour le Parti socialiste à régler ses comptes avec Kouchner. »

Loin de l'image du chevalier blanc de l'action humanitaire
Le journal américain revient également sur le couple Kouchner-Ockrent. La journaliste a, en effet, débuté sa carrière aux États-Unis : « Kouchner et son épouse, la journaliste Christine Ockrent, ont fréquenté le milliardaire Bernard Tapie, passé du temps sur son yacht, acheté une maison de vacances en Corse, passé de longs moments dans la luxueuse villa marocaine de Bernard Henri Lévy. Bien loin de l’image du chevalier blanc de l’action humanitaire, pour lui,  et des usages classiques du journalisme américain, pour elle. »

Pour La Presse, quotidien de Montréal, « l'affaire » est d'autant plus gênante que Pierre Péan est un « redoutable journaliste d'investigation », « l'un des meilleurs de France » écrit même l'Irish Times qui parle de « la chute d'une icône » concernant « Mister K ».

Preuve que les médias étrangers ne se payent pas de mots quand il s'agit de déboulonner les politiques même les plus populaires.


Vendredi 06 Février 2009 - 06:59

challenges.fr publie une photo qui contredit Kouchner

challenges.fr publie une photo qui contredit Kouchner

Bernard Kouchner a affirmé à plusieurs reprises qu'il n'avait appartenu ni à Imeda, ni à Africa Steps. Pourtant l'hebdomadaire Challenges publie une photo où son nom son nom figure en toutes lettres sur la porte de la gardienne de l'établissement de ces sociétés.



challenges.fr publie une photo qui contredit Kouchner
635786.jpg




























«Je ne suis pas Imeda, je suis un des consultants», avait juré le docteur Kouchner, à plusieurs reprises ces derniers jours lorsqu'on l'interrogeait sur les mises en cause dont il fait l'objet dans le livre de Pierre Péan.
Connaissant son rôle sur le bout des doigts, il le répétait encore hier soir au journal de 20 heures: «Je n’ai appartenu ni à Africa Steps, ni à Imeda». Aucune fausse note, l'acteur est à son meilleur. A ceci près que l'hebdomadaire Challenges publiait cet après-midi une photo qui dément les propos du ministre des affaires étrangères. Le document suggère, écrit Challenges que «Bernard Kouchner est si proche de ces sociétés, domiciliées boulevard Saint-Germain à Paris, que son nom figure en toutes lettres sur la porte de la gardienne. Il n’y est pas seul. Sont également mentionnés, entre autres, les noms de son ami Eric Danon, éphémère ambassadeur de France à Monaco et patron d’Imeda, ainsi que celui de Jacques Baudouin, gérant d’Africa Steps et salarié d’Imeda».

L'article et la photo de Challenges


Jeudi 05 Février 2009 - 19:07

05/02/2009

Kouchner se défend, Péan commente à chaud !

Kouchner se défend, Péan commente à chaud !

C'était chaud, très chaud au JT de France 2 hier soir. Face à un David Pujadas pugnace, le ministre a demandé qu'on le juge sur 40 ans d'engagement humanitaire et non sur quelques travaux de consultant.

 


Le ministre des Affaires étrangères n'a pas répondu sur le principal grief du livre de Pierre Péan, à savoir le contraste choquant entre son image de défenseur des droits de l'homme et celui d'un consultant travaillant pour des états africains dont il dénonçait jadis les dirigeants. Bernard Kouchner a placé directement le débat sur le terrain de la confiance dont témoignent, selon lui, «40 ans au service de l'humanitaire.»

une-marianne.jpgJe ne connaissais pas les dirigeants des sociétés qui m'ont fait travailler
«Je suis serein et déterminé. Ces mensonges vont disparaitre. Vous savez des avocats ont relu ce livre, il n'y a pas de preuves (...) Je n'ai jamais appartenu à Imeda ou à Africa Steps (deux sociétés ayant facturé ses prestations, ndlr)»
Pujadas rétorque : «Mais c'était des entreprises dirigées par des proches ?»
- Mais non je ne les connaissais pas», a répondu Bernard Kouchner qui a cependant nommé lesdits dirigeants dans ses équipes dès son arrivée au Quai d'Orsay.
Bernard Kouchner s'est ensuite dit très fier d'avoir réalisé ce rapport sur l'assurance-maladie au Gabon. «Je n'ai jamais cédé au moindre conflit d'intérêt», a-t-il encore ajouté, précisant que les chiffres cités sont « fallacieux ».


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu