Avertir le modérateur

23/07/2009

Le FMI, une escroquerie ?

Le FMI, une escroquerie ? Non !!! plutôt un génocide implicite organisé sur du long terme, qui est de plus exécuté sous les yeux de tous. Faut croire qu'ils ont réussi, à que l'on se préoccupe que de nous même, ou de choses sans intérêt et insignifiante, pour ne plus rien voir, ne plus rien ressentir, envers les autres êtres humains de la planète!

Mais alors, sommes nous toujours des êtres humains, si notre conscience est autant alterée ???

En tout cas, voici un documentaire qui fait froid dans le dos et vous éclairera peut etre mieux, quand à ce qui se passe réellement. Voyez comment la colonisation continue sournoisement, implicitement et fait naître ainsi une nouvelle forme esclavagisme moderne, par la politique monétaire et de la finance économique occidentale.

"Endettons les,endettons les, endettons les, gloups,gloups, pour qu'ils ne se développe jamais, en faisant de nous des rentiers à vie, tout en les dépouillant de leurs richesses, de leurs matières première, que nous n'avons pas!!!"

Voilà ce que doit penser, tout bon néo-colonialiste, digne de ce NOM (nouvel ordre mondial)

Aaaaah! si l'on pouvait réunir tous ces gens, cette "élite" de dégénérés mentaux dans une grande salle et tout faire exploser !!! Quel bonheur pour moi et surtout pour le reste de l'humanité, qui serait enfin libre, pour un vrai développement des peuples dans la paix, et des consciences de tous !!

On a bien le droit de revé !!!! Quoi que même le rêve, commence à disparaître dans ce monde en désordre et chaotique. Honnêtement, vous avez des perspectives d'avenir heureuse, dans un tel monde? à part ce battre contre, je ne vois pas !!!

Monté Cristo

 

 

source:

http://www.dailymotion.com/video/x5cxek_fmi-mondialisatio...

22/07/2009

L’argent dette, de Paul Grignon

L’argent dette, de Paul Grignon ou le système monétaire pour les nuls

argentdette.jpgUne vidéo circule de plus en plus sur le web, ces dernier temps, « l'argent dette » de Paul Grignon. Extrêmement pédagogique, elle explique comment l’argent est créé par les banques, en contrepartie d’une dette, c'est-à-dire d’une promesse de remboursement. Les titres qui circulent dans les marchés, et en particulier les titres hypothécaires, correspondent donc à des « promesses » dont la valeur est, comme toute promesse, intimement liée à la foi qu’on leur accorde. Cela permet de mesurer à quel point la confiance est au cœur du système monétaire et financier. Sans confiance, ces promesses de remboursement n’ont aucune valeur et la monnaie créée n’est la contrepartie de rien.

L’autre intérêt de cette vidéo est qu’elle montre que les ménages, les entreprises et les administrations sont tous endettés. Mais auprès de qui ? En réalité, personne ne prête l’argent qui augmente la dette globale, vu qu’en général, le niveau d’épargne d’une économie est toujours inférieur au volume de la dette. L’argent est donc créé par les banques au moment des emprunts. Conséquence : si l’argent est créé par la dette globale, cela signifie que la dette globale est nécessaire à la croissance économique. Sans augmentation de la dette, pas de création monétaire et donc pas de croissance. Dès lors, il est absurde de vouloir réduire la dette publique, et dangereux, même, de vouloir la rembourser. Cela reviendrait à détruire de la monnaie. D’ailleurs, comme le montre le tableau suivant, les pays qui ont cherché à réduire les déficits publics (l’Espagne, le Royaume-Uni notamment), sont aussi ceux pour lesquels la dette privée a le plus augmenté, la seconde devant nécessairement se substituer à la première pour qu’il n'y ait pas destruction monétaire.

Endettement comparé en % du PIB en 2006

Dette_Europe

Source: Sapir 2008

La seconde partie de la vidéo (après la première demi heure), plus politique et polémiste, doit être considérée avec prudence. Deux raisonnements sont en effet incomplets. Tout d’abord, l’idée selon laquelle la dette globale augmente de façon exponentielle est fausse. Deux mécanismes viennent réduire les mécanismes de création monétaire : la faillite des emprunteurs (dont le volume n’est pas négligeable) et l’inflation (qui n’est pas évoquée à ce moment-là de la vidéo). En effet, si les taux d’intérêt sont égaux à l’inflation, alors le volume de la dette globale reste stable en valeur. Si l’on prend en compte les faillites, il faudrait alors que les taux d’intérêt bancaire soient légèrement supérieurs au taux d’inflation pour empêcher la croissance de la dette. Au total, il n’y a aucune raison pour considérer que sur le long terme la croissance monétaire est exponentielle. La période actuelle montre qu’on peut détruire massivement de la monnaie lorsque la sphère financière décroche trop de la sphère réelle.

L’autre analyse infondée concerne la relation entre croissance économique et limites écologiques. L’argument selon lequel il ne peut y avoir de croissance durable dans un monde fini est fallacieux. En effet, la croissance économique n’est pas nécessairement une croissance matérielle qui suppose un prélèvement supplémentaire de ressources naturelles. En réalité, la dimension matérielle de la croissance est faible. Les services sont nettement majoritaires dans la production d’une économie et ceux-ci ne sont pas consommateur de ressource. Par ailleurs, il ne faut jamais oublier que la croissance n’est jamais qu’une création de valeur. Or, il n’y a pas nécessairement corrélation entre la valeur d’un bien et son impact écologique ou sa consommation de ressources. Je ne suis pas sûr par exemple, qu’un écran LCD soit plus consommateur de ressources qu’un écran à tube cathodique. Les voitures d’aujourd’hui sont plus économes en ressource que celles d’il y a 30 ans. Cela ne les empêche pas d’avoir davantage de valeur. Enfin, le recyclage, est une matière de créer de la valeur supplémentaire en diminuant l’exploitation des ressources de la planète.

Au total, cette vidéo est extrêmement intéressante et pédagogique, mêmes si certains raisonnements sont incomplets dans sa deuxième partie. Pour avoir enseigné les mécanismes de création monétaires, je sais à quel point c’est difficile à faire comprendre. La première demi-heure est à ce titre un chef d’œuvre sur le plan pédagogique.

Source:


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu